Publié par

De la Chine à votre cuisine

Ce champignon typiquement asiatique (on parle aussi de lentin du chêne) pousse naturellement en Chine, en altitude. Les premières mentions faites de ce petit monument de la cuisine extrême orientale remontent au 2 ème siècle. Les chinois et les japonais ont rapidement maîtrisé sa culture, ils savent comment cultiver ces champignons depuis plus de 1000 ans, en fichant des mèches de mycéliums dans des branches mortes d’arbres, comme on le fait depuis pour toutes sortes d’espèces de champignons, y compris dans nos montagnes. Mais désormais, on le cultive sur des coussinets.

mushrooms on white background

Un kit de champignon facile

Pour goûter à sa propre production de shiitake, rien de plus simple et pratique que de mettre en culture le kit de champignon proposé par Radis et Capucine. C’est simple, c’est propre et on peut le faire dans sa cuisine. On découpe les côtés prédécoupés, et le sac de plastique qui contient le substrat, on arrose et on conserve à l’intérieur, entre 15 et 20 °C. Et on patiente un petit mois, le temps que tout le substrat soit complètement colonisé par les filaments de champignons. Ensuite, il n’y a plus qu’à cueillir les champignons au fur et à mesure. Et pour une seconde récolte, on immerge le substrat, on le laisse se ressuyer et reprendre son cycle de production.

Un tour en cuisine

Le grand plaisir de faire pousser des champignons chez soi, c’est de les apprécier frais cueillis. Le shiitake est un ingrédient classique des cuisines de l’Asie du sud-est. Pour en apprécier toute la saveur, il faut le faire sauter, au wok, comme accompagnement des viandes et des volailles. Mais aussi pour relever les soupes et les potages exotiques, les plats de légumes … On lit ici ou là qu’il est déconseillé de le manger cru car il peut provoquer des éruptions cutanées. Elles sont rares et il faut en consommer une certaine quantité avant de risquer d’être incommodé.

Tweet about this on Twitter0Share on Facebook0Share on Google+0

Classés dans :, , , ,

Cet article a été écrit par Le Semencier


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *