Plantes aromatiques : le trio Persil-Ciboulette-Basilic


Cuisine, Cuisine salée, Nature, Plantes d'intérieur / jeudi, mars 24th, 2016

Pas de cuisine sans aromatiques

Prenez le plat le plus simple. Si vous êtes un peu pessimiste, considérez le plus insipide. Avec quelques aromatiques il devient tout se suite bien meilleur. Avec quelques feuilles ciselées, quelques pousses feuillées, la plus simple des salades, la plus modeste purée de légumes ou le plat rassemblant tous les restes des jours précédents prennent du galon, côté saveurs. Et si vous êtes réticent à utiliser des arômes exotiques, des goût trop prononcés ou déconcertants pour nos palais, reposez-vous sur les inratables : souvenez-vous de la ciboulette en pot, du persil ou du basilic que vos parents cultivaient et copiez-les.

Faciles, les aromatiques !

Ces trois plantes aromatiques sont d’une incroyable facilité question culture, leur semis fait partie des premiers gestes qu’on fait faire aux enfants dans leur apprentissage du jardin. On sème au chaud à partir de février ou en place à l’extérieur à partir de mai, on est surpris de voir tant de petites plantules sortir de terre en une douzaine de jours, et justement, comme il y en a trop et qu’elles se font concurrence, on éclaircit en en supprimant pour laisser un petit plant tous les 3 cm environ. La suite est encore plus simple : des arrosages un peu tous les jours pour conserver la terre à peine humide, du soleil (ou a défaut de la lumière) et deux mois plus tard on commence à récolter.

Une jardinière pour le balcon

Comme si ce n’était pas assez facile, on peut cultiver des aromatiques sans jardin, simplement dans des pots ou dans une jardinière. Et si on n’a pas de jardinière ? Ah, mais Radis et Capucine a pensé à tout : on vous la fournit. La jardinière aromatique propose tout le nécessaire pour faire pousser le trio classique d’aromatique, et comme on est partisan du jardinage bio, les graines sont issues de l’agriculture biologique. On a pensé à tout, on vous dit. Les étiquettes ? Oui, elles y sont aussi. La terre ? Oui, tout on vous dit !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *